Pékin,Beijing

Pékin, également appelée Beijing, est la capitale de la République populaire de Chine. Située dans le nord du pays, la municipalité de Pékin, d'une superficie de 16 800 km², borde la province du Hebei ainsi que la municipalité de Tianjin.

Cité Interdite - 北京故宮

 La Cité interdite est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d'une envergure inégalée, s'étend sur une superficie de 72 ha .Il fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée, le Musée du Palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d'art chinois de première importance...

Place Tian An Men - 天安门广场

Située en plein centre de Pékin, la Place de Tian An Men est la quatrième plus grand place au monde. Un incontournable de la capitale chinoise. 

Grande Muraille de Chine 长城

La Grande Muraille de Chine, classée au patrimoine de l’Unesco depuis 1987, fait partie des sept merveilles du monde. Elle reste incontestablement l’une des plus belles et des plus impressionnantes constructions sur notre planète.

Tel un gigantesque dragon, la Grande Muraille domine déserts, vallées, montagnes et plateaux. Elle s’étend sur presque 9000 kilomètres, d’est en ouest.Construite il y a environ 2000 ans, certaines parties sont aujourd’hui en ruines ou ont carrément disparu mais la Grande Muraille de Chine continue néanmoins d’attirer chaque année des milliers de touristes venus des quatre coins du globe grâce à sa grandeur architecturale et aux légendes qui l’entourent.

                                  Le Temple du Ciel - 天壇
Le temple du Ciel est situé au sud est de la place Tian an men de Pékin. Il est au cœur d’un parc de 270 hectares. Ce bâtiment sacré accueillait les rites et célébrations religieuses dirigées par l’empereur.

Construit en 1420, cet ensemble répond à la cosmologie chinoise. On retrouve ainsi l’opposition entre le Yin et le Yang, entre le Ciel et la Terre et les symboles des chiffres. Il était interdit au peuple. Seul l’empereur pouvait y accéder, le Temple du Ciel était une passerelle vers le monde céleste.

L’empereur devait assister à trois cérémonies au moins par an. Les plus importantes étaient : celle qui correspond au solstice d’hiver, celle de la première lune de l’année et celle du mois de juin pour prier pour de bonnes récoltes. La salle de la Prière pour de bonnes moissons est la partie la plus spectaculaire du palais.

Le Palais d'été - 颐和园

Le Palais d’été est situé à une vingtaine de kilomètres au nord ouest de Pékin, et fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Le palais d’été est un vaste ensemble de temples, de pavillons, de palais impériaux dispersés ça et là dans le parc autour du lac Kunming. Jadis, il était très prisé par les familles impériales durant l’été pour échapper à la moiteur de Pékin.

Les chiffres du Palais sont impressionnants : 290 hectares, 3000 édifices, plus de 400 000 arbres dont beaucoup sont plusieurs fois centenaires. Parmi cet ensemble, on peut trouver le lac Kunming (220 hectares), avec le fameux pont aux dix sept arches. La galerie couverte parée de peintures longe le lac sur 700 m.

Centre national des arts du spectacle  

Stade national de Pékin - 国家体育场

Situé sur le site olympique, le stade fut le lieu des cérémonies d'ouverture et de fermeture des JO de Pékin en 2008. D'une superficie de 258 000 m², d'une contenance de 91 000 places assises, le " nid d'oiseau " est l'oeuvre du groupe d'architectes Herzog & de Meuron, et du consultant chinois Ai Weiwei. Sa construction a débuté en grande pompe en décembre 2003 pour s'achever en 2008. Il mesure 330 m de longueur, 220 m de largeur et 69 m de hauteur. Le coût de sa construction est estimé à 325 millions d'euros. Il sert aujourd'hui à accueillir les grands événements sportifs et culturels de la municipalité.

sources: china-roads