Essais privés F1 2018

                                             Circuit de Barcelona-Catalunya

En 2018, les essais privés de Barcelone se disputent sur deux sessions de quatre jours, du 26 février au 1er mars puis du 6 au 9 mars. Le début de la saison est programmé deux semaines plus tard avec le  Grand Prix d'australie qui se tiendra le dimanche 25 mars.

Avant le début de la saison, les équipes bénéficient de huit jours d’essais, répartis en deux séries de quatre jours. Le temps de roulage est de huit heures par journée, quatre heures au cours de la matinée et autant l’après-midi. 

Au cours des dernières années, les chronos enregistrés lors de ces tests ont toujours donné une bonne indication quant à la hiérarchie entrevue en début de saison, autant en performance pure sur un tour qu’en simulation de long relais. Ces journées de roulage mettent aussi en lumière les différents degrés de fiabilité des équipes et des motoristes.

Le record du circuit de Barcelone a été battu à plusieurs reprises lors de cette seconde semaine des essais hivernaux. Mercredi, Daniel Ricciardo a fixé la référence absolue à 1m18.047s avec les nouveaux pneus hypertendres. Muni de ces gommes, les plus tendres désormais de la gamme Pirelli, Sebastian Vettel a impressionné le lendemain en claquant un chrono de 1m17s182. Kimi Räikkönen a confirmé le bon rythme de la SF71H le vendredi en s’approchant à 39 millièmes du chrono de son coéquipier. Néanmoins, la Scuderia Ferrari doit se méfier de Mercedes qui a caché son vrai niveau de performance sur un tour. Sur une simulation de course, la W09 s’est montrée souveraine aux mains de Lewis Hamilton. En milieu de peloton, la bonne surprise est venue de Toro Rosso, en vélocité comme en fiabilité alors que Force India a encore déçu. Du côté de McLaren, la MCL33 est plutôt rapide, mais en proie à de nombreux soucis de jeunesse. 

Mercedes W09 EQ Power+
Valtteri Bottas – n°77

Ferrari SF71H
Kimi Räikkönen – n°7 

Ferrari SF71H

Sebastian Vettel – n°5

Red Bull RB14

Daniel Ricciardo – n°3

Red Bull RB14
Max Verstappen – n°33 

 Renault RS18
Carlos Sainz – n°55

Haas VF18

Romain Grosjean – n°8

Kévin Magnussen – n°20

Force India VJM11

Sergio Pérez – n°11

Esteban Ocon – n°31

Sauber C37 Alpha-Roméo

Marcus Ericsson – n°9
 Charles Leclerc – n°16